Nouvelle Lune du 26 février 2017 – Lune en Poisson

Share

Nouvelle Lune du 26 février 2017

nl2602017a

 

C’est comme une aspiration qui vous entraîne au fin fond de vous-même. Là où vous ne souhaitiez plus mettre les pieds, par crainte d’affoler quelques peurs. Et c’est pourtant ce qu’il se passe, vos frontières semblent disparaître au profit d’un ras de marée. Celui de votre passé, de vos blessures, auquel vous vous êtes identifié jusqu’à maintenant. Cette nouvelle lune marque un commencement qui passe inévitablement par le bilan, le nettoyage de ce qui vous colle encore à la peau. Mais rassurez-vous, ce qui glisse sur votre peau n’est pas vous. Vous ne perdez rien, au contraire vous retrouvez au fil du jour plus de contenance, comme une roche trop longtemps immergée dans l’océan, au point qu’elle a oublié qu’elle n’est pas l’océan mais une roche.

 

Pourquoi vous parler de roche alors même que les flots de votre vie toquent à votre porte? Simplement car vous avez particulièrement besoin de vous positionner actuellement. Vous avez besoin de vous délimiter pour ne plus être envahie par les attentes des autres, par vos peurs ou encore vos croyances. Vous n’êtes pas une éponge qui se doit de se gorger. Vous êtes une personne qui a le droit d’exister pleinement. Mais chacun ici, vous vous voyez confronter à ce qui vous effraye le plus: pour certains cela va être la solitude, pour d’autres l’incompréhension ou encore le rejet. Nous ne vous citerons pas tous vos miroirs intérieurs et déformants, nous vous encourageons à vous ressentir, à accueillir votre essence et à vous choisir. Cela ne veut pas pour autant dire nier les autres, cela veut dire ne pas fusionner avec eux.

 

Savez-vous ce que cela veut dire: créer de l’espace? Cela veut dire avoir la place d’être. Cela veut donc dire reconnaître qu’il y a des limites à respecter. Si vous ne vous sentez pas bien actuellement, ressentez vos limites. Les avez-vous clairement défini? Avez-vous permis à autrui de vous imposer les siennes? Pour le dire autrement, si vous vous sentez étouffer, sans possibilité de vous exprimer, ou pour le dire autrement prisonnier de votre situation actuelle, ajustez vos limites. Ne croyez pas qu’une fois qu’une décision est prise elle est irrémédiable. Ne vous limitez pas dans votre pensée, dans votre vision, mais créez-vous de l’espace par là aussi. La culpabilité, qui peut en ronger certains actuellement, n’a de place en vous que si vous lui en donnez. Nous savons qu’il n’est pas évident d’être soi et de parcourir les océans ainsi…vulnérable. Et pourtant, cette vulnérabilité est votre vérité. C’est vous qui décidez de rester dans le flou, à vous cacher à vous-même votre essence, ou de sortir de cette brume intérieure en vous affirmant dès que l’occasion vous est offerte.

 

Cette période est porteuse de projets solides, d’idées qui pourront  évoluer au fil de l’année. Bien sûr, cela peut amener un empressement ou encore de l’impatience. Mais pour ne pas courir vers la dispersion ou vers des idées trop spontanées, ramenez-vous toujours à votre réalité, à ce qui fait sens pour vous sur le moment. Et surtout, voyez tout ce qui remonte en vous actuellement non pas comme uniquement des épreuves, mais bel et bien des blessures à soigner, à considérer. Vous n’êtes pas une machine, vous êtes humain dans ce qu’il y a de plus beau. Vos émotions ne sont pas vous, mais elles ne sont pas anodines pour autant. N’ayez pas honte de vous-même, n’ayez pas peur d’être faible. Ces jugements font échos à des croyances…alors, si il était le temps de modifier ces croyances afin de libérer le passé?

Auteur: Farah Sahbi – Ozalee www.ozaleesens.com

ACTUALITÉS

Découvrez les RDV Mensuels! Une occasion unique pour pouvoir soutenir mes partages et rester en contact! Notamment en participant au direct du mois (option 3)En savoir plus

Réservez dès maintenant votre place pour une consultation individuelle lors de ma venue à Paris, Aix-en-Provence et Genève en avril et mai prochain – Plus de détails

ozalee-3

 

Article écrit par Farah Sahbi alias Ozalee sur le blog https://voyageaucoeurdesastres.wordpress.com