Le pouvoir de guérison derrière la musique 432Hz

Share

”La musique est un moyen plus puissant que tout autre parce que le rythme et l’harmonie ont leur siège dans l’âme. Elle enrichit cette dernière, lui confère la grâce et l’illumine.”

– Platon

Le secret derrière le réglage 432Hz

Accordez-vous au rythme cardiaque de notre planète.

son primordial musicothérapiePour comprendre le pouvoir de guérison derrière 432Hz, vous devez d’abord connaître une autre fréquence, 8Hz. On dit que 8Hz est le “beat” fondamental de la planète. Le rythme cardiaque de la Terre est mieux connu sous le nom de résonance de Schumann et porte le nom du physicien Winfried Otto Schumann, qui l’a documenté mathématiquement en 1952.

musicothérapie

La résonance de Schumann est une résonance électromagnétique globale, qui a son origine dans les décharges électriques de la foudre dans la cavité existant entre la surface de la Terre et l’ionosphère. Cette cavité résonne avec des ondes électromagnétiques dans les fréquences extrêmement basses d’environ 7,86 Hz – 8 Hz.

Les ondes de pensée “ordinaires” créées par le cerveau humain vont de 14Hz à 40Hz. Cette gamme ne comprend que certains types de dendrites appartenant à des cellules cérébrales, principalement dans l’hémisphère gauche (le plus rationnel) du cerveau, qui est le centre d’activité.

Si les deux hémisphères de notre cerveau sont synchronisés entre eux à 8Hz, ils travaillent plus harmonieusement et avec un flux d’informations maximum. En d’autres termes, la fréquence de 8Hz semble être la clé du potentiel d’activation complet et souverain de notre cerveau.

8 Hz est également la fréquence de la double hélice dans la réplication de l’ADN. La mélatonine et la pinoline agissent sur l’ADN, induisant un signal de 8 Hz pour permettre la métose et la réplication de l’ADN. Une forme de supraconductivité de la température corporelle est évidente dans ce processus.

Qu’est-ce que 8Hz a à voir avec le réglage 432Hz

 

432Hz résonne avec la fréquence de 8Hz

musicothérapie

Sur l’échelle musicale où A a une fréquence de 440Hz, la note C est à environ 261,656 Hz. D’un autre côté, si nous prenons 8Hz comme point de départ et que nous progressons de cinq octaves (soit par les sept notes de l’échelle cinq fois), nous atteignons une fréquence de 256Hz dans l’échelle de laquelle la note A a une fréquence de 432Hz.

Selon le principe harmonique par lequel tout son produit résonne automatiquement tous les autres multiples de cette fréquence, quand on joue C à 256 Hz, le C de toutes les autres octaves commence aussi à vibrer en “sympathie” et donc, naturellement, la fréquence de 8Hz est également sondé. C’est pourquoi (avec beaucoup d’autres raisons mathématiques) le pas musical accordé à 432 oscillations par seconde est connu comme le “réglage scientifique”.

Cet accord fut unanimement approuvé au Congrès des musiciens italiens en 1881 et recommandé par les physiciens Joseph Sauveur et Félix Savart ainsi que par le savant italien Bartolomeo Grassi Landi.

En revanche, la fréquence choisie à Londres en 1953 comme fréquence de référence mondiale et à laquelle toute la musique a été adaptée aujourd’hui, est définie comme «désharmonique» parce qu’elle n’a aucun rapport scientifique avec les lois physiques qui régissent notre univers.

Pour lire la section Guérison naturelle avec 432Hz et avoir accès au documentaire, consultez l’article complet ici.

Si vous avez aimé cet article merci de l’évaluer en lui accordant le nombre d’étoiles que vous pensez qu’il mérite. Vos commentaires constructifs seraient aussi appréciés.

Jacynthe Bondu