Faire le deuil de soi-même

crédit : https://pixabay.com

crédit : https://pixabay.com

Apprendre que vous avez une maladie grave, qu’une blessure suite à un accident entraînera des limitations fonctionnelles définitives ou encore que tout a été tenté (tests et traitements) afin d’arriver à soulager réellement vos douleurs, mais qu’il semblerait que vous faites parti de ceux et celles chez qui la douleur aiguë s’est mutée en douleur chronique et que, malheureusement, vous devrez vivre avec ces circonstances et ses conséquences pour le reste de votre vie sont toutes trois des épreuves à laquelle plusieurs personnes auront à faire à un moment ou à un autre de leur vie. Peut-être ne le voyez vous pas sous cet angle et, là est l’erreur si vraiment vous voulez guérir, focaliserez-vous plutôt sur la maladie, les limitations et/ou sur la douleur, mais dans les semaines et les mois qui suivent la réception d’une telle nouvelle, vous aurez un des deuil les plus difficile à faire dans une vie; le deuil de vous-même tel que vous étiez, tel que vous auriez pu être, mais surtout tel que vous auriez dû être selon vous.

Certaines personnes ne réalisent pas cet enjeu dans l’épreuve qu’ils traversent et ainsi ils restent très longtemps la victime de leurs circonstances et sont donc en état perpétuel de colère, de projection, d’évitement entraînant presque immanquablement une dépression. Il est très important de réaliser et d’accepter de faire ce deuil de vous-même et, plus vite vous vous engagerez dans cette voie, plus rapidement vous prendrez le contrôle de votre réalité et pourrez ainsi créer les meilleures conditions possibles pour vous.

Pour certains, un tel malheur s’est déjà produit. Si vous faites parti de ceux qui traversent actuellement une difficile étape et que vous lisez ceci, c’est que de vous-même vous cherchez de l’information, des solutions pour vous aider et je vous l’annonce : vous êtes sur la bonne voie. Vous avez ou êtes en voie d’accepter votre situation et tout ce qu’elle implique et vous avez décidé de ne pas vous victimiser et de prendre les choses en main… bravo et surtout merci. Si tel est votre cas, vous pourriez trouver des renseignement ou certaines réponses que vous avez demandées à l’Univers.

Pour d’autres, rien de tel ne s’est produit à ce jour. Prendre tout de même votre temps afin de lire cet article pourrait pourtant bel et bien faire faire une différence si une telle expérience se présente à vous. La vie est très bien faite et se chargera de trouver le moyen de vous rappelez à ce texte afin de vous motiver à sortir de votre état de torpeur et ainsi accélérer le processus.

Dans tous les cas, bonne lecture.

Le Deuil et ses étapes

Le Deuil est à la fois un état et un processus comportant certaines étapes. Ces étapes sont les mêmes pour tous, mais ne sont pas tous vécus de la même manière, dans le même ordre et d’une même durée. Le deuil est quelque chose de très personnel à prendre au sérieux.

Selon Elisabeth Kübler-Ross, psychiatre réputée, le deuil comporte 5 grandes phases par lesquelles chaque individu étant affecté par une perte traversera. Il s’agit du déni, de la révolte, du marchandage, de la dépression, et enfin de l’acceptation.

Le déni

  • Stratégie de défense qui vise à éviter, fuir ou carrément nier une réalité jugée traumatisante.

  • Le choc est trop grand et dans les premiers temps mêmes les tâches simples et les décisions simples de la vie quotidienne ne peuvent être effectuées.

La révolte,

la colère

  • À partir de ce moment, la perte ou la maladie est bien réelle.

  • Autre stratégie qui apparaît car on se sent victime d’injustice et que l’on veut se défendre.

Le marchandage

  • Stratégie visant à tenter de négocier la perte ou la maladie avec soi-même et les médecins et/ou l’entourage, en discuter afin de nourrir l’espoir et d’atténuer le sentiment désagréable de la peur.

  • Certains vont jusqu’à faire des promesses à n’importe qui prétend pouvoir offrir un retour en arrière ou une guérison tels que des prières, fréquenter l’église, donner ses biens ou son argent, etc.

  • Les gens en deuil étant vulnérable ils peuvent facilement se faire arnaquer.

  • La colère n’est jamais loin et refait surface au moindre élément déclencheur.

La dépression

  • Prise réelle de conscience de la perte ou de la maladie de manière irréfutable,

  • Tristesse,

  • Isolement,

  • Symptômes et état dépressifs,

  • Idées suicidaires et très sombres,

  • Insomnie,

  • Perte d’appétit,

  • Détachement complet des émotions ou envahissement subit par eux entraînant crise d’anxiété et de l’angoisse.

L’acceptation

  • Sens réel de la perte ou de la maladie compris,

  • Recherche de solutions, d’informations, de traitements, de soutien, etc.,

  • Revient à la surface,

  • Retour progressif de la joie de vivre et de se sentir vivant.

Prendre possession de votre pouvoir

Nous avons toujours le choix de comment nous réagissons aux circonstances de notre vie. Ça semble peut-être bête à dire et même à concevoir pour vous, mais c’est bel et bien la réalité, que vous le vouliez ou pas. Vous seul décidez de comment vous voulez vivre votre réalité et en avez son entière responsabilité. Il revient donc à vous de savoir faire face aux différentes épreuves qui se présentent sur votre chemin et prendre possession de votre pouvoir de créateur le plus tôt possible dans votre vie est vous faire le plus beau cadeau du monde; un très grand geste de vous à vous avec amour.

meditation

crédit : https://pixabay.com

L’homme est énergie et la façon dont il réagit face au événements de sa vie ont un impact direct sur ce qu’il vivra comme expériences par la suite.

Si vous réagissez de façons négatives, que vous vous refermez, que vous vous cachez derrière le déni, le marchandage, la colère ou toutes autres stratégies de défense et que vous vous entêtez à vouloir nier la réalité trop longtemps, vos vibrations seront et resteront basses. Elles seront des vibrations de peur et appelleront inévitablement davantage ce genre de situations dans votre vie puisque l’Univers vous donne tout ce que vous demandez.

Si par contre vous décidez de faire face à cet obstacle sur votre route, de partir à la recherche de la source qui bloque et qui vous empêche de continuer tranquille sur votre chemin, si vous choisissez de lâcher-prise sur ces activités et tâches auxquelles vous ne pouvez plus vous adonner, si vous acceptez de laisser partir la personne tel que vous étiez avant et lui pardonnez tout ce qui a été, aurait pu être et aurait dû être alors vous émanerez des énergies positives et celles-ci en attireront obligatoirement d’autres et vous en viendrez alors avec l’impression réelle que tout l’Univers conspire à votre bonheur; ça peut aller aussi loin que ça.

En fait c’est vous qui le créez ce bonheur. La raison pourquoi tant de gens sont malheureux et ont l’impression que le bonheur leur échappe sans cesse et qu’ils en viennent même à douter de son existence, c’est qu’ils remettent la responsabilité de leur bonheur à leur entourage. Acceptez cet obstacle dans votre vie comme un signe que vous avez quelque chose à modifier… c’est l’Univers qui vous envoi un message, puisqu’Il connaît déjà vos aspirations les plus profondes et ce que vous avez à apporter ici bas, pour vous aviser que vous vous écarter de votre parcours de vie, qu’il serait tant de revenir et de suivre votre route à vous.

Des moments de rechutes? Oui et alors?!

Vous aurez, au travers de tout ça, des jours où vous pleurerez encore votre passé et le futur que vous aviez prévu pour vous et où la colère et le sentiment d’injustice referont surface et ce n’est pas grave du tout. Pleurer et s’exprimer font même un bien fou, n’ayez jamais honte de pleurer ou de dire comment vous vous sentez. Laissez-vous tout simplement submerger par ces moments, ces larmes, ces émotions. Accueillez-les dans l’amour, acceptez leur présence, ce n’est que temporaire, le temps de laisser sortir et évacuer ces émotions et ces pensées qui ne représentent plus votre réalité; elles ont besoin de sortir de vous afin de vous libérer. Ça peut durer quelques minutes ou même quelques jours parfois. L’important c’est de prendre le temps de vivre ces moments à fond, même si ça implique que vous partiez pour un weekend avec vous-même. Etre capable d’apprendre à être bien seul fait aussi parti des étapes importantes dans le développement personnel. Ensuite, quand tout est calmé, remerciez sincèrement pour tout ce que ça vous a permis et apporté et pour tout ce que cette place désormais libre en vous permettra de remplir.

Pour être heureux dans la vie il faut simplement laisser venir ce qui vient et laisser partir ce qui s’en va. – Paulo Coelho.

Faites connaissance avec votre égo 

Votre égo sera toujours présent, il est impossible de l’évincer. La plus important chose que vous devez savoir à son sujet est qu’il n’est qu’une représentation fausse que vous vous faites de vous-même et il se prend pour le centre de l’Univers et cherche sans cesse à attirer votre attention soit en se victimisant, en ayant peur, etc. Le cadeau que vous pouvez vous offrir est de décider de prendre conscience de sa présence, de son pouvoir et emprise sur vous et le faire taire en lui démontrant que vous avez compris son petit jeu et que ça suffit; vous reprenez les rênes.

Réagir avec peur devant ces moments de trop plein d’émotions et vouloir à tout prix s’empêcher de les vivre et de s’éliminer d’eux-même c’est en fait leur demander de rester. Soyez assurés qu’ils resteront si c’est ce que vous choisissez c’est certain. Je vous le répète, vous êtes le créateur de votre réalité que vous acceptiez ce fait ou non. La peur par contre fait des ravages. Soyez conscient qu’emprunter cette voie est facile sur le coup, mais lourd de conséquences pour vous qui êtes déjà vulnérable.

Etre capable de choisir l’amour à tous moment est le but ultime que vous pourriez vouloir atteindre quand vous réaliserez et accepterez votre pouvoir de créateur, mais pas obligatoire pour bien vivre son deuil. L’important c’est de s’écouter et de prendre son temps afin de décider de l’expérience que l’on veut vivre et prendre les décisions et actions nécessaires afin d’emprunter le chemin de l’expérience choisie.

Le meilleur moyen afin de savoir ce que vous voulez vraiment avant de vous engagez sur une voie est de vous poser une seule question : est-ce qui je suis et/ou qui je veux être? Sachez que l’Univers vous donnera toujours ce que vous demandez, basé sur votre vérité intérieure donc rien ne sert de vous mentir en répondant à la question, L’Univers connaîtra invariablement la vraie réponse et si vous mentez, vos vibrations ne seront pas en phase avec la réponse énoncée. Vous recevrez toujours et à chaque fois tout ce que vous reflétez comme vibrations, c’est le seul langage que L’Univers comprend. Prendre son temps et écouter cette voix intérieure et accepter son choix et non celui de votre égo est la clé.

En prenant cette décision à partir d’une intention sincère, vous mettez dès lors tout en œuvre afin de parvenir à vos fins et, petit à petit, vous en viendrez à reconnaître ces pensées construites par l’égo et qui ne sont pas les vôtres et pourrez ainsi les chasser et les remplacer par des pensées justes. À chaque fois que vous réaliserez une petite victoire sur votre égo, remerciez-vous. En étant reconnaissant pour ces prises de consciences vous en appellerai d’autres et vous commencerez à voir tout votre monde sous un nouveau jour et vous commencerez votre marche sur le sentier de la liberté, de la pleine conscience, de l’éveil spirituel, de la guérison et vous voudrez ainsi participer à votre vie à tous ses niveaux et même davantage.

équilibre émotionnel

crédit : https://pixabay.com

En conclusion

Un tel processus est éprouvant sur le plan physique, émotionnel et mental. N’hésitez pas à prendre le recul nécessaire pour vous, même si votre entourage semble vous juger, avoir peur ou ne pas être d’accord. Vous seul savez ce dont vous avez besoin et seul vous peux vous l’offrir. Cherchez de l,aide et du soutien pour les moments plus difficile,mais la plus grande part du travail revient à vous et vous en avez la capacité. Rien n’arrive pour rien et tout ce qui doit arriver arrive toujours; faites confiance au processus.

Entre temps prenez soin de vous, cessez de paraître et commencer à être, vivez le moment présent et soyez reconnaissant. Voyez ce deuil comme une opportunité pour vous d’améliorer et de changer ce qui doit l’être et de vous découvrir de nouvelles passions ou en redécouvrir d’autres que vous aviez oublié. Lâcher-prise sur tout ce que vous ne pouvez contrôler, arrêter d’avoir des attentes sur tout et envers les autres, et choisissez l’amour le plus possible à chaque instant et surtout pardonnez-vous vous-même et pardonnez aux autres tout ce qui a été, aurait pu être et aurait dû être.

Souriez le plus possible, soyez actif, aidez les gens, développez votre côté altruiste, partagez, lisez, écoutez de la musique et exprimez-vous, ne gardez rien en dedans. Que ce soit par l’écrit, la cuisine, la peinture, le dessin, la musique, les plantes, le tricot ou n’importe quel art, l’important c’est de s’exprimer. Qui sait peut-être vous découvrirez-vous des talents cachés et de nouvelles passions et ainsi développer et augmenter votre estime personnelle.

Bonne route, profitez de la vue et souvenez-vous… le bonheur est dans l’instant!

Sources :

http://www.cdeville.fr

http://www.soutien-psy-en-ligne.fr

http://www.aliv-e.com

http://www.blog-psychologue.fr

http://www.univ-ag.fr

https://www.uclouvain.be

http://www.psychologies.com

 

%d blogueurs aiment cette page :