La Belle et sa Bête… l’autre histoire

Share

20161108_120240

La Rencontre

Il était une fois une fille ordinaire qui tomba sur la glace et sa vie changea à jamais.

Cette banale chute du haut de ses 5 pieds la laissa avec des blessures physiques importantes; sa hanche était débarquée (son sacro-iliaque en fait, mais c’est beaucoup plus simple de dire la hanche quand on explique), elle avait des entorses lombaires, dorsales et cervicales ainsi qu’une commotion cérébrale et un traumatisme crânien léger… Plus d’un an plus tard les médecins découvrirent que l’aine était atteinte aussi; elle était déchirée.

Toutes ces blessures nécessitèrent bien entendu plusieurs traitements de toutes sortes (plus d’un an de physiothérapie 5 jours semaine et 3 jours d’ergothrapie, l’acupuncture a aussi été tenté 2 jours par semaine sur une longue période). Une opération  fût nécessaire ainsi qu’une prise de plusieurs médicaments très forts et dont certains ont entraîné, à la longue, des effets indésirables et permanents, sans parler de la très difficile relation qu’elle a avec l’employeur et la CSST car selon eux c’est trop long son affaire et comme c’est un cas qui n’est jamais arrivé auparavant, c’est comme si ça n’a pas le droit d’exister… elle dérange quoi! À ce qu’on lui a dit c’est normal ce genre de relations difficiles quand on est en accident de travail ou de la route au Québec, qu’il ne faut pas le prendre personnel, que c’est leur travail.

Cette fameuse fois, pour en revenir à l’histoire donc, c’était le 19 mars 2013. C’est ce jour là que la bête apparue dans la vie de la belle. La belle ne le savait pas à ce moment, mais entre la bête et elle ça allait être pour la vie, les blessures et la douleur aiguë allaient se transformer en douleur chronique et elle allait devoir l’accepter et même l’aimer. Elle savait encore moins à ce moment là qu’en fait, bien qu’elle était blessée sérieusement et sous haute médication, la bête était là pour la sauver et qu’une histoire d’amour inconditionnel venait de commencer. À Suivre…

J’imagine que vous avez maintenant compris que la fille ordinaire c’est la Belle et que les blessures transformées en douleurs chroniques sont la Bête, mais juste au cas que ça vous était passé sous le nez, je vous le dis.

Rien arrive pour rien et tout ce qui doit arriver arrive.

Me voici donc plus de 3 ans et demi plus tard, au moment d’écrire le début de cette histoire, toujours en arrêt de travail suite à cette chute, mais maintenant prête et plus disposée à vous la raconter; après plus d’un an que des amis me suggèrent d’écrire un livre sur comment j’ai réussi à dompter ma bête,  j’ai décidé d’en faire ma mission et ce site internet est pour moi la meilleure façon de rejoindre les personnes à qui je peux apporter de l’aide.

Je ne vous livrerai pas toute l’histoire d’un coup car ce serait beaucoup trop gros et demandant physiquement et émotivement et c’est pour cette raison que le livre me semblait hors de porté pour le moment. De plus, un livre ne me permettrait pas d’atteindre mon objectif rapidement qui est d’être une ressource, une aide, un guide et accompagner les gens qui vivent au quotidien avec les douleurs chroniques ou une autre bête.

La Belle et sa Bête

La Belle et sa Bête

Mon but, ma mission; votre bien.

J’en ai beaucoup à vous raconter et je prendrai mon temps, mais tranquillement et à mon rythme, je me livrerai et si ça peut inspirer et/ou aider une seule me personne à ne pas se flinguer ou abandonner n’importe quel combat qu’elle mène actuellement dans sa vie je serai rassurée et reconnaissante car nous valons tous la peine et nous avons tous quelque chose à offrir. Je sais à quel point on peut en venir à être convaincu que la meilleure chose à faire pour tout le monde c’est de mourir et j’aimerais changer ces mauvaises pensées dans la tête et le cœur de ceux que ça touche.

J’ai maintenant besoin et je suis prête à le faire, à me rendre utile à la société, à vous et à votre famille. Oui à votre famille car les douleurs chroniques ça ne touche pas et ne fais pas souffrir que les personnes qui en sont directement atteintes. Je peux vous aider à cheminer individuellement, en couple et/ou en famille pour apprendre à danser avec les obstacles de la vie et concilier tout ça. Une des choses qui tue le plus à l’intérieur quand on est pris avec des douleurs chroniques c’est qu’on en vient à avoir l’impression qu’on est un poids pour notre entourage et que l’on ne peut plus rien apporter de bon et de bien au monde et c’est faux.

En Conclusion

C’est donc le début d’une aventure très déterminante pour moi et je crois sincèrement que je peux vous aider. Si vous souffrez, vous aussi, de douleurs chroniques ou si vous avez tout simplement l’impression que je pourrais vous aider à dompter votre bête à vous, d’en faire un précieux allié et de vous aider à apprendre à participer à votre vie au lieu de la subir et ainsi pouvoir devenir la meilleure version de vous-même… n’hésitez pas à entrer en contact avec moi par courriel. Que ce soit pour des commentaires et/ou suggestions ou pour des conseils, une formation et/ou de l’accompagnement en méditation, contactez-moi et nous pourrons prendre rendez-vous pour ainsi discuter de vos besoins et, si j’ai l’impression que je peux vous aider, je vous ferai part du plan que j’aimerais établir avec vous et vous serez en mesure de décider de façon objective si vous croyez que je suis la meilleure personne pour vous aider.

Il se pourrait aussi que j’ai l’impression que vous seriez mieux servi et aidé par d’autres personnes et/ou ressources que moi et je ne me gênerai pas pour vous rediriger vers ces ressources si je jugeais que ce serait mieux pour vous, il ne faudrait pas le prendre mal; j’ai mes limites comme tout le monde et je ne suis ni médecin, ni psychologue. Le but de tout ça c’est bien que vous receviez le meilleur service possible pour vous aider à avancer et à évoluer et c’est ce que je peux faire avec vous.

Au plaisir de faire votre connaissance,

Jacynthe Bondu