Exercice pour la gestion des émotions pour libérer les énergies bloquées par Elan Sarro

Share

Voici un exercice simple mais très efficace de gestion des émotions. Si pratiquer en pleine conscience, régulièrement, avec de la volonté et de la détermination, afin de libérer votre corps des mauvaises énergies il permettra la libre circulation de votre précieuse énergie vitale. Cet exercice à un effet sur les glandes surrénales et cet exercise leur permettra de se recharger et d’harmoniser votre système nerveux.

Les 20 premières minutes consiste en une explication théorique et très intéressante de l’importance de la gestion des émotions ainsi que de ses effets et bénéfices. Ensuite les 12 dernières minutes sont consacrées à l’explication de l’exercices pour vous permettre une pratique efficace.

Namaste

Détails de la vidéo

Les causes des maladies dites “de civilisations” peuvent être organiques et/ou psychosomatiques. Dans ce second cas, il s’agit bien souvent d’énergies bloquées par une gestion des émotions inharmonieuse. Ces énergies bloquées qui saturent le corps induisent des crispations musculaires et la production continue d’hormones de stress, qui engendrent un déséquilibre qui, s’il perdure dans le temps, aboutit à un épuisement global de l’être. Pour envisager une amélioration de l’état de santé lorsque la cause est psychosomatique, il faut donc premièrement libérer le corps de ces énergies “stagnantes” et régénérer les organes et systèmes épuisés. A cette fin, un exercice vous est proposé en deuxième partie de vidéo.

IMPORTANT : Si vous souffrez de pathologies cardiaques et/ou respiratoires, il est préférable de demander l’aval de votre médecin avant de pratiquer cet exercice, afin de vous assurer qu’il ne soit pas contre-indiquer pour vous.

VOICI LE RÉSUMÉ DE CET EXERCICE DE GESTION DES ÉMOTIONS :

Dans une position confortable et détendue, ressentir la zone du hara (bas-ventre). Chaque expiration doit être réalisée en poussant les muscles abdominaux contre la colonne vertébrale (sans forcer), comme si on cherchait à y compresser une éponge imaginaire. Contrairement à ce qui est dit dans la vidéo, ce ne sont pas les muscles des côtes flottantes que l’on contracte, mais uniquement les muscles abdominaux. La cage thoracique doit rester bien bombée et immobile durant tout l’exercice.

L’inspiration NE DOIT PAS ÊTRE CONTRÔLÉE : elle fait toute seule en relâchant les muscles abdominaux contractés lors de la fin de l’expiration.

Durant l’inspiration comme l’expiration, rester bien concentré sur la zone du hara.

Comme l’exercice est puissant, il vaut mieux commencer en douceur, par exemple 3 fois par jour 5 minutes. Par la suite, on peut augmenter progressivement la durée de chaque séance. Lorsque l’on est habitué à cette pratique, on peut facilement monter jusqu’à 20 minutes par séance. La règle d’or est toujours celle du JUSTE MILIEU : ni trop, ni trop peu.

Crédit : Elan Sarro – Au cœur du Présent